Il est dans une impasse du coin le plus chaud de la capitale. Devant l’entrée deux colosses avec des manteaux en cuirs. Ici on laisse passer tout le monde.

La petite frappe, le gay déluré, l’homme d’affaire discret, le travailleur soulageant sa semaine de dur labeur.

Ils sont tous conviés par les videurs a monter l’escalier de bois si typique de la région parisienne.

Il n’y a pas d’affiche a l’entrée, tout doit être discret, on veut y entrer mais ne surtout pas être vu.

Le mot de passe est connu de tous, très peu de blocage, sauf les hommes très alcoolisés et encore cela arrange parfois le gérant.

Ils convergent tous vers l’étage, donne leurs vestes, blousons, sacoches à une jolie jeune femme qui est organisée depuis le temps qu’elle y travaille, au moins 5ans.

Mais ne vous y trompez pas, chaque personnes connaient son rôle et au moindre mouvement incohérent, le client se retrouve tête la première dans le caniveau en descendant les marchés quatre par quatre.

Enfin, vous touchez au but, en donnant le ticket au videurs, vous écartez le rideau couleur glamour en velours. L’atmosphère est chaude, les clients ne s’y trompent pas, ils sont tous là pour la même chose, attendant comme des loups, l’agneau qui viendrait chatouiller leurs vues.

Les habitués se saluent, les autres restent a l’écart dans un recoin de la salle.

On peut obtenir tout types de substances là bas car les policiers y viennent en Monsieur tout le monde.

D’ailleurs ils ne veulent pas avoir le moindre histoire, la boîte est réputé pour être tenu par des colombiens. Ils faut être fou pour lancer une bagarre générale là bas, ou être suicidaire.

Bref les drogués embaumees l’air comme les odeurs des différents alcools. L’endroit est un bout de l’Amérique du Sud avec les lois de la rue, la France est de l’autre côté de la grille.

Vers 2 heures, les belles arrivent, ravivant l’intérêt des hôtes…

clique pour noter le post
[Total: 0 Average: 0]
articles similaires
ton héro

celui qui te pousse, qui te guide, même pas besoin de te tenir la main, comme ta mère qui le Read more

le bar de la gare

un petit texte que j’ai écrit avec mon téléphone à la gare alors que j’attendais mon train qui m’emmenerai vers Read more

différence écriture entre homme et femme

Je suis en train de lire « Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon » écrit par jean-paul Read more

l'égo

C’est mon premier sujet d’écriture, le mot m’a inspiré lorsque je cherchais l’inspiration pour présenter ma chaine. Enfin, je ne Read more