Mes sacrées tantes Couverture du livre Mes sacrées tantes
Bulbul Sharma
Editions Philippe Picquier
2007
233

Après La Colère des aubergines, Bulbul Sharma nous revient avec des histoires pétillantes de drôlerie. Des femmes partent en voyage, et leur vie bascule. Elles partent pour se marier, pour aller voir leur fils, pour échapper au crime qu'elles croient avoir commis ou à une belle-famille tyrannique. Sous leurs regards baissés et leurs saris chatoyants, elles cachent un cœur limpide, un courage à toute épreuve, et elles accueillent les surprises du chemin avec une sagesse relevée au sel de l'humour. Au fil de leurs voyages, défilent les paysages de l'Inde, des rizières vert émeraude aux défilés escarpés de montagne, et les rencontres improbables : danseuses travesties en veuves, raja déchu d' un palais surgi des mille et une nuits, fantôme amoureux ou ours chapardeur. Mais au détour de la route, c'est leur paysage intérieur qui soudain change : les chaînes qui entravent leurs pas depuis des siècles se font plus légères, et au bout du voyage, parfois, les attend la paix. Ou la liberté. Ou l'amour. Les histoires de Bulbul Sharma nous prennent par la main pour nous emmener sur des chemins détournés, imprégnés des senteurs de l'Inde ; elles ont la malice de la fable, la délicatesse de la miniature indienne, la poésie des contes de fées ; et si elles nous font éclater de rire, c'est avant de nous toucher au cœur.


On part du coté de l’inde pour faire un grand voyage avec un prix india, d’une autrice très célèbre là bas. Je ne doute pas de me régaler avec cet ouvrage !


extrait

Mon avis

Je l’ai vu sur une étagère à la fnac dans le rayon étranger, la couverture m’a tout de suite attiré. De l’humour indien? effectivement il y en a à grande dose mais pas seulement! beaucoup d’émotions.

ça nous parle de colonisation, et des manières prisent par les hindous à cause des européens, par exemple de boire et de fumer.

On y découvre des vielles traditions avec des tantes très farfelus et autoritaires, elles sont craint de tout le monde et c’est ici que ça devient drôle. Notamment un passage dans un train ou les tantes sont exécrables avec le personnels et les passagers.

Mais c’est vraiment intéressant de découvrir sous le drapeau de l’humour des traditions, des coutumes qui empoisonne la société hindou, les femmes sont prisonnières de leur marie. des situations grossières comme un mari qui bat sa femme et veut la tué, elle s’enfui puis air dans la ville en mendiant et demandant pardon aux dieux. Ce qui semble fou avec notre vision occidentale. Voire des palais construits par des colons anglais avec de nombreux serviteurs. Cela semble la meilleur opportunité pour s’élever socialement.

Articles sur le même sujet d’autres blogueurs

http://madamereve.over-blog.com/article-prix-indiana-2010-8-mes-sacrees-tantes-de-bulbul-sharma-45938992.html


En bref

Franchement vous devriez le lire. Parce-que c’est étranger, c’est une autre culture, c’est bien écrit. ça fait passer des messages importants par le biais de l’humour à la société hindou. Qui manque cruellement de logique ou les hommes sont récompensés alors qu’ils sont loin d’êtres méritants.

 No Set Found with this ID

clique pour noter le post
[Total: 0 Average: 0]
articles similaires
legendion tome 1 | remi bomont

encore un livre d’héroïque fantaisie que j'ai reçu en service presse avec une dédicace de l'auteur (trop bien!!). Maintenant est Read more

Les quatre accords toltèques | miguel ruiz

Un peu de développement personnel, ça vous tente? ici, je m'attaque à un livre avec une solide réputation mais quand Read more

le chant d’achille | madeline miller

je voulais me procurer un des livres de Mme miller avant de m'attaquer à son dernier livre circé qui est Read more

petit pays | gaël faye

Mon livre que j'ai apprécié tant il parle d'une réalité, à savoir le blanc conquérant en afrique et les guerres Read more